Au cours d'un traitement par les massages TUI NA ou en complément d'un soin d'acupuncture, l'application de ventouses peut vous être proposée.
La technique de ventouses est bien connue par nos grands mères, elle est encore très courantes dans les soins de Médecine Chinoise.

 

Technique : Des ventouses en verre, en bambou (traditionnelle) ou en plastique (moderne) sont appliquées sur les zones à traiter : zone douloureuses, spasmées, contracturées, sur les points d'acupuncture, la peau est ainsi aspirée et on ressent une pression plus ou moins forte.

Selon la Médecine Chinoise, la douleur a essentiellement deux causes :

_ Une mauvaise circulation de l'énergie et/ou du sang, créant un vide ou une obstruction dans les méridiens.

_ Du « froid », de « l'humidité », du « vent » venant des énergies climatiques extérieures attaquant le corps en superficie (très fréquent notamment dans les douleurs articulaires/rhumatismales, ou dans les syndromes « BIAO » : rhume et grippe)

Les ventouses en aspirant la peau vont appeler beaucoup d'énergie et de sang dans la zone traitée, rétablissant alors la bonne circulation de l'énergie et du sang dans les méridiens, remplissant le vide et soulageant l'obstruction.

Elles permettent aussi de dégager le corps des énergies externes néfastes (vent-froid-humidité) qui peuvent l'attaquer, soulageant ainsi de nombreux types de douleurs et les syndromes BIAO.

Les ventouses ont donc une très bonne action sur les douleurs du corps (musculaires et articulaires) et sont une aide précieuse aux soins des maladies externes (rhumes et syndromes grippaux) et dans de nombreux autres syndromes (notamment digestif).

 

Indications :

_ Sy BI (= Obstruction, douleur) par Vent Frois Humidité : douleurs articulaires et musculaires du dos, lombes, épaules, membres...

_ troubles gastro-intestinaux : douleur, vomissement, diarrhée, constipation...

_ troubles pulmonaires : toux, asthme, rhume, syndrome grippaux

_ paralysie, trouble de la motricité, de la mobilité etc...

 

Contre-indications :

ulcérations cutanées, plaies, allergies cutanées, convulsions, œdème, hémorragies spontanées, saignement, régions abdominales et lombo-sacrée chez la femme enceinte.

 

Remarque : Après l'application, la zone devient rouge ou violacée, c'est tout à fait normal, ces marques peuvent rester pendant quelques jours, jusqu'à une semaine maximum.

Plus rarement, des petites cloques peuvent apparaître, cela ne nécessite pas de traitement et disparaît en quelques jours.