Bref historique : A l'origine de la pharmacopée, on retrouve des mythes et des légendes : 1 des 3 empereurs légendaires qui régnèrent sur la Chine : SHEN NONG (2757 à 2697 avant JC) est surnommé entre autre « le père de la phytothérapi » ou encore « le grand herboriste Chinois », la légende raconte qu'il aurait goûté 100 plantes sauvages afin de déterminer leurs vertus nutritives, leur toxicité et leurs effets thérapeutique. On retrouve cette légende dans de nombreux ouvrages classiques, notamment le « HUAI NAN ZI » (ouvrage remontant à plus de 2000ans) et le « SHI JI BU SAN HUANG JI » (ouvrage datant de plus de 1000ans)
C'est durant la société esclavagiste (21sciècles avant JC à 476 avant JC) que l'homme commence à utiliser des produits médicinales qu'il mâche et avale dans le but de prévenir et soigner des maladies, ou qu'il utilise en applications externes sur ses blessure, afin de réduire l'enflure et de soulager la douleur.
Au cours de la dynastie SHANG (du 16° au 11° sc. Avant JC) la connaissance des plantes médicinales se développe ainsi que celle des maladies. Les hommes commencent à utiliser plusieurs produits médicinaux en même temps, ce qui multiplie l'efficacité des effets thérapeutique, permettant de traiter des syndromes complexes et d'atténuer les effets secondaires de certaines plantes.
C'est la naissance des prescriptions de pharmacopée.
Pour qu’apparaisse l'utilisation des décoction, il a fallu attendre l'invention du feu, de la poterie et l'apprentissage de la cuisson des ustensiles.
Les recherches archéologiques de 1973 ont permis de découvrir le « WU SHI ER BING FANG » il est le plus ancien formulaire médicale Chinois (475 à 221 avant JC)
Avec le développement de la Médecine Chinoise, les prescriptions se perfectionnent et s'enrichissent.
La pharmacopée telle qu'on l'utilise aujourd'hui s'appuie sur les théories et prescriptions des ouvrages classiques Chinois datant de 475 avant JC au 2° siècle après JC. (principalement le « HUANG DI NEI JING SU WEN » et le « «SHANG HAN ZA BING LUN »)

 

Les produits utilisés en pharmacopée Chinoise appartiennent aux 3 règnes : végétal, minéral et animal, seuls les produits issus d'élevages et n'étant pas en voie de disparition ou protégés sont utilisés.

 

Testés quotidiennement depuis plus de 3000ans, chaque produit a subi un examen minutieux, permettant d'établir sa « carte d'identité énergétique » et de connaître ses actions quand on l'emploie seul ou associé à d'autres. 

 

 Il est rare qu'un seul produit ou qu'une seule plante soit conseillée, en général une prescription est composée d'un produit principal, d'un ou plusieurs produit(s) conseiller favorisant l'action du produit principal et d'un ou 2 produit(s) guide(s).

 

La confection d'une prescription de pharmacopée Chinoise ne se fait pas à partir d'un choix arbitraire de produits ou d'une sélection de produits selon leurs actions similaires, elle n'a pas pour but de traiter les symptômes dérangeant mais de résoudre le syndrome qui en est la cause.

 

 Le choix des produits se fait selon des critères précis : leurs natures, leurs saveurs, leurs tendances directionnelles, leurs tropismes et leurs actions spécifiques.

Chaque produit est caractérisé par sa nature : froide, fraîche, tiède, chaude ou neutre.

Leur nature leur a été attribué selon l'action du produit (un produit frais rafraîchit, traite la chaleur alors qu'un produit chaud va réchauffer et traiter les maladies dû au froid)

Une ou plusieurs saveurs sont attribuées aux produits de pharmacopée, les 5 saveurs : piquant, acide, doux, amer, salé, possèdent chacune des propriétés spécifiques.


Les saveurs attribuées ne correspondent pas forcément au goût du produit en bouche, comme la nature, elles sont souvent attribuées par rapport à leurs actions.

La tendance directionnelle d'un produit (monter, flotter, sombrer, descendre) ainsi que les méridiens destinataires ou tropismes sont les autres facteurs qui caractérisent les produits de pharmacopée Chinoise.

 

Ces cinq facteurs ainsi que les actions spécifiques du produit sont pris en compte dans le choix des produits qui constitueront la prescription.

 

Le choix de la méthode de préparation d'un produit est aussi importante que ses caractéristiques, elle lui donne une spécificité thérapeutique: diriger l'action à un endroit du corps, réduire la toxicité, améliorer les fonctions thérapeutique, modifier certaines propriétés etc …

 

On retrouve divers types de préparation ayant toutes des buts différents, pour exemples : faire macérer dans de l'eau, sauter à feu vif avec du sel, avec du gingembre, faire griller, rôtir, calciner, cuire sous cendre, faire bouillir, cuire à la vapeur, ébouillanter, fermenter etc ...

Connaître l'effet de la mise en association de plusieurs produits est essentiel dans la composition d'une prescription : en effet, deux produits utilisés ensembles peuvent se potentialiser, se restreindre, voir annuler leurs actions, diminuer la toxicité ou les effets secondaires d'un produit.

Comme tout soin de Médecine Chinoise, une prescription de pharmacopée doit être établi à partir d'un bilan énergétique dressé en fonction des principes et des théories de base de Médecine Traditionnelle Chinoise.

 

On ne conseille pas la prise d'un produit pour un symptôme mais selon le déséquilibre énergétique qui en est la cause : ainsi pour le même symptôme, deux prescriptions différentes pourront être données à deux personnes différentes.

La forme d'utilisation la plus courante est la décoction, il existe de nombreuses autres formes de préparation des produits de pharmacopée : poudre concentrée, infusion, poudre, pilules, extrait liquide, extrait mou, pommade, onguent, vin médicinal, gouttes, sirop ...

 

Un complément alimentaire de pharmacopée Chinoise peut être indiqué pour un très grand nombre de maladies, troubles et douleurs, c'est un puissant allié aux autres soins Chinois, et aux traitements conventionnels.

Il existe de nombreuses contre-indications concernant certains produits ou certaines prescriptions, mais tout thérapeute vous conseillant un complément alimentaire de pharmacopée Chinoise se doit de connaître chaque produit et leurs contre indications et de les prendre en compte lors de l'établissement de votre prescription.